AccueilAccueil  RechercherRechercher  tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand on est tête en l'air (nicholas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Quand on est tête en l'air (nicholas)   Quand on est tête en l'air (nicholas) Icon_minitimeJeu 18 Sep 2014 - 20:28


Nicholas & Molly
quand on est tête en l’air
Vosu savez, avoir débarqué dans cette ville, c’est un peu une chance pour moi. Enfin, Presque une chance, car je sais fort bien qu’il y a des hunters dans le coin. Oui, je consulte assez souvent certains logiciels et j’en suis assez fière. De toute manière, c’est mon don qui le veut, je suis très discrète et je peux me faufiler sans qu’on s’aperçoive que j’espionne. Rassurez vous, je n’espionne pas toute la ville non plus, juste les services de police, pas dans le domaine privé hein, juste les infos qui se véhiculent entre eux, puis j’arrive à entrer dans d’autres services un peu plus secrets où là, je dois être très discrète. Mais bon, ça ne m’empêche pas non plus de vivre ma vie. Vous voyez la nenette la bas avec un bouquin entre les mains ? Non pas la blonde avec le chihuahua dans le coin magasine people … Oui, la brune, oui bah c’est moi. J’étais en train de regarder les livres qui pourraient potentiellement m’intéresser, dans le domaine de l’informatique entre autre, mais là, j’avais choisi d’autres livres, quelques choses d’un peu plus cultivé, que je puisse enrichir mes neurones de lectures intelligentes. Un peu de support papier ne me fait pas de mal, puisque devant mon pc, je risque de flamber mon crâne en un claquement de doigts. Enfin bon, je regarde la dernière de couverture, ce n’était pas le dernier bouquin à la mode, ça parlait juste d’un monde futuriste apocalyptique, je souris d’un air ironique avant de m’engager vers la caisse lorsque soudainement, je bouscule sans faire exprès un homme de l’épaule. Je me recule et déglutie, regardant l’homme « Oh … désolée, je suis maladroite, j’espère que je ne vous ai pas fait mal ? », demande je. Oui, c’est étonnant, je peux être une personne qui se fiche éperdument des autres, comme je peux m’en inquiéter, c’est un peu se dernier cas, en même temps, j’ai été en tord, puisque je n’ai pas regardé devant moi. Je pouvais être maladroite, marchant sur les autres, faire tomber des trucs, tout était possible avec moi, je pouvais même grogner en voyant les trucs tomber, mais les seuls moment où je suis adroite, c’est devant mes écrans et parfois, j’aimerais sérieusement pouvoir me téléporter chez moi

good vibes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Quand on est tête en l'air (nicholas)   Quand on est tête en l'air (nicholas) Icon_minitimeMar 7 Oct 2014 - 23:56

Quand on est tête en l'air

J’avais encore trouvé le moyen de me réveiller dans les environs de quatre heures du matin.
Toujours des cauchemars, toujours les mêmes, alors je m’étais levé, j’avais pris des aspirines, m’abroutissant devant la télé avant de me rendormir quelques heures plus tard.
Ma chaîne hi-fi qui s’allume, celle-ci me réveillant ce qui était le but, elle me servait de réveil, il devait donc être sept heures.
Ce qui est bien quand on est le patron de notre propre boutique, c’est qu’on peut ouvrir avec quelques minutes de retard ce n’est pas grave, je pouvais même fermer plus tôt, voire ne pas ouvrir du tout.
De toute façon qui a besoin de jouer de la guitare dans cette ville ? Voir du violon . Pratiquement personne ne venait, ou c’était pour regarder les instruments, parfois on me demandait aussi si je donnais des cours.
J’ai la tête d’un professeur de musique . Enfin pour le moment je disais que ce n’était pas d’actualité, par contre, si je n’arrivais vraiment plus à payer mon loyer, je reverrais cette idée de donner des cours.
Aujourd’hui n’est donc pas encore le jour où je vais donner des cours, par contre j’allais prendre un café et encore des aspirines, j’avais une migraine qui commençait à s’installer dû à mon manque de sommeil.

Après une matinée qui était passée assez rapidement, j’avais enfin décidé d’aller en ville pour aider un peu à l’hôpital.
Je ne suis qu’un simple bénévole mais en rien cela ne me dérange, j’aime aider dans le secteur pédiatrique et redonner le sourire aux enfants, parfois c’était des adolescents déjà lassés de cette vie.
Dans ces moments-là, j’étais à l’écoute, prêt à leur donner des conseils pour sortir du cercle vicieux de la dépression.
De suite j’eut une idée, prendre des livres pour occuper les enfants et adolescents, alors m’appuyant sur ma canne, je me dirigeais vers la librairie.
Il faudrait sérieusement que je pense à trouver quelque chose de plus fort, les drogues ne faisaient plus aucun effet et j’avais de nouveau plus mal à la jambe, ce qui faisait que j’avais dû reprendre la canne.

J’erre dans la librairie du centre commercial, cherchant des livres qui pourraient changer les idées.
Comment me concentrer dans un lieu aussi clos ?
C’est stressant, j’étais à la limite de faire une angoisse en ces lieux, puis cette foule qui commençait à s’accumuler, très peu pour moi.
Je pris trois livres, allant à la caisse cachant mon boitement, attendant mon tour avant que l’on me bouscule.
De suite j’avais repris mes réflexes d’ancien soldat, prêt à me défendre si j’étais attaqué puis je tombai nez à nez avec une jeune femme.
Voyant qu’elle n’avait pas fait attention, juste qu’elle avait été maladroite sur le coup, je haussais les épaules.

-Ce n’est rien c’est des choses qui arrive

Quand à avoir eu mal … Disons que j’ai connus peur, pensais-je pour moi-même.  
lumos maxima


Dernière édition par Nicholas Blake le Jeu 23 Oct 2014 - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Quand on est tête en l'air (nicholas)   Quand on est tête en l'air (nicholas) Icon_minitimeLun 20 Oct 2014 - 13:31


Nicholas & Molly
quand on est tête en l’air
J’avais très peu dormi cette nuit, observant plusieurs caméras de surveillance partout en ville, utilisant mes dons pour protéger certains mutants des hunters et autres humains qui nous aide. Je suis un Œil qui observe cette ville, un Œil qui veille à la sécurité de ses congénères et sérieusement des fois, je ne dors pas la nuit et j’en souffre pas mal la journée. Je me cache derrière mon langage grossier, mon rire, mon sourire, mon assurance, mais je peux vous assurer que derrière cette carapace j’ai peur pour mes amis, peur pour mes alliés. Si seulement tout était différent … si seulement ce monde cessait d’être en guerre contre nous … je suis en train d’être utopiste et c’est donc dans mes songes et mes réflexions que j’ai bousculé quelqu’un. Un homme. Mignon en plus. Il avait l’air d’avoir aussi bien dormi que moi aussi et pas seulement ça, j’observais un comportement pas du tout normal de quelqu’un qui venait de se faire bousculer. Bref. Sa vie n’est pas la mienne, je ne peux pas juger les gens que je ne connais pas. De plus, je m’en voulais d’avoir été aussi boulet : il avait une canne. Bordel Molly apprends à dormir la nuit. Bref, mon tour passa, une jeune femme était là et regardait mes livres, complimentant mes choix, je souris et paie avant de sortir de la librairie. Je marchais vers la sortie du centre commercial, observant un peu ce qu’il se passait autour de moi et voyant l’homme que j’avais bousculé il y a quelques secondes. Je marche vers lui avec un pas plus rapide, voyant qu’il boite légèrement « Hum … Excusez moi » lui dis je en me mettant à sa hauteur « Désolée de vous importunez mais … est ce que je peux faire quelque chose pour me pardonner de ma maladresse ? » lui demande je assez gênée de la situation.

good vibes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Quand on est tête en l'air (nicholas)   Quand on est tête en l'air (nicholas) Icon_minitimeJeu 23 Oct 2014 - 21:29

Quand on est tête en l'air

Je n’ai pas besoin de sourire, je n’en ressens pas l’envie, cela peut paraître très malpoli quand on regarde de plus près, d’ailleurs je suis sur que ma mère aurait désapprouvé ce genre de comportement, seulement elle était partie bien trop tôt pour que je puisse en retenir des leçons.
À cette époque j’avais le sourire, puis une fois que celle-ci n’était plus, mon sourire avait disparu.
Oh bien sûr j’affichais toujours mes légers sourires en coin lorsqu’une situation m’amusait mais c’était tout.
Quand je n’étais encore qu’un soldat, il m’arrivait de plaisanter et de rire avec des amis, autant en profiter, on ne savait jamais ce qui allait nous arriver le lendemain.
Mais voila que mon sourire a complètement disparu avec le peu d’espoir qu’il me reste de cette vie.
Alors j’offrais du soutien aux blessés et aux malades, je me sentais utile pour quelque chose, si je ne pouvais sourire, j’arrivais à faire sourire les autres quand je le voulais bien.
Ayant payé, je partis en direction de la sortie du centre commercial, avant d’être stoppé par une voix, puis une personne me rejoignant à vive allure.
Je reconnaissais cette voix, je l’avais à peine entendus, mais je savais que c’était celle de la jeune femme qui m’avait légèrement bousculé.
Je me retournais vers elle et à ses propos j’arquais un sourcil.
Une aide gratuite ? Pour une simple petite bousculade ? Non je n’y crois pas du tout, en général cela cache toujours quelque chose, ou c’est moi qui suis devenu bien trop paranoïaque avec le temps.

-Vous vous êtes excusez à moins que vous vous ennuyez et que vous cherchiez de quoi vous occuper

J’avais un parlé d’une voix calme, en rien méchante, non juste honnête, mais le genre d’honnêteté que peu de personnes n’apprécient.
Mais je ne suis pas du genre à tourner autour du pot ou mâcher mes mots, j’aimais en venir rapidement au vif du sujet. 
lumos maxima


Dernière édition par Nicholas Blake le Mar 11 Nov 2014 - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Quand on est tête en l'air (nicholas)   Quand on est tête en l'air (nicholas) Icon_minitimeLun 10 Nov 2014 - 23:33


Nicholas & Molly
quand on est tête en l’air
Je regardais l'homme qui me faisait face. Il me rappelait un peu moi à mes débuts. Enfin, après les meurtres de mes parents. Enfin, en moins froid tout de même mais presque. Il m'a quelque peu déconcerté et déstabilisé avec son honnêteté, mais c'était compréhensif. Ok je me suis excusée, ouais c'est bon on peut passer à autre chose non ? Sauf que je sais pas ... je l'ai vu boiter donc je voulais l'aider un peu plus. Mais finalement, il n'a pas besoin de moi, c'est un grand monsieur n'est-ce-pas ? Il était calme malgré tout, pas forcément agacé qu'une jeunette de mon genre insiste pour l'aider, il voulait juste qu'on le laisse vivre sa vie. Ouais ... si seulement certaines personnes pourraient faire de même, se serait bien. Je le regarde et hoche la tête avant de sourire. Non je ne m'ennuie pas, j'arque mon sourcil « M'ennuyer ... mot que je ne connais pas » dis je en me souvenant de beaucoup de choses. Surtout des surveillances que j'effectue sur diverses caméras de surveillance envers quelques hunter que je connais, qui ignorent qui je suis ... c'est assez marrant d'ailleurs. La plupart ne connaissent pas mon visage, il n'y a qu'un seul d'entre eux qui a des doutes sur moi. Je finis par revenir à la réalité, je devrais arrêter de penser à beaucoup de choses lorsque je suis en présence de quelqu'un, même si je suis un peu comme un pc en route, je ne cesse de produire ... de réfléchir, d'agir ... ok mon clavier m'aide à agir mais bon. « Je voulais juste savoir si je pouvais vous êtes utile en quoi que se soit, mais apparemment non, donc tant mieux » lui dis je simplement. Je finis par m'écarter pour le laisser passer



good vibes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Quand on est tête en l'air (nicholas)   Quand on est tête en l'air (nicholas) Icon_minitimeMar 11 Nov 2014 - 21:22

Quand on est tête en l'air

Je regardais la jeune femme, attendant que celle-ci passe son chemin ou ne reprenne la parole.
Visiblement elle n’était pas du genre à rester sans avoir le dernier mot, pourquoi tenait-elle tant que sa à vouloir m’offrir un service ? Parce qu’elle a vu mon handicap . Si c’est de la pitié je n’en veux pas.
Celle-ci avait repris la parole, arquant un sourire et gardant le sourire, de mon côté j’avais un air toujours aussi glacial et neutre, déjà fatigué de cette journée qui venait à peine de commencer.
Enfin le fait que j’étais fatigué était sans doute dû à mes cauchemars, mais peu importe, voila que je me perds dans mes pensées.
Je n’étais pas le seul à être parti dans mes pensées aux vues du visage de la jeune femme, ainsi que son regard, j’en venais à me demander si qui pouvait autant l’occuper pour qu’elle se perde ainsi dans ses pensées.
Je réfléchis à sa réponse … Si elle pouvait être utile, me rendre un service …
Je baissais la tête pour regarder le sac où se trouvaient les livres pour les enfants, hésitants, puis voyant que cette femme était toute jeune je repris.

-Je suis bénévole dans un hôpital, je vais au service pédiatrique … Les enfants et adolescents n’ont pas souvent l’occasion de voir une personne hors de l’hôpital, alors si vous connaissez des activités pour les petits, quelque chose pour les occuper, des idées, ça m’aiderait

Les livres, raconter des histoires, ça devait être assez lassant à la fin.
Seulement côté activité je ne m’y connais pas vraiment et je ne pouvais pas trop bouger, vu l’état de ma jambe, à moins de me shooter complètement aux médicaments, mais là je planerais plutôt qu’autre chose.
Ce n’était pas le but recherché.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Quand on est tête en l'air (nicholas)   Quand on est tête en l'air (nicholas) Icon_minitimeMar 25 Nov 2014 - 0:58


Nicholas & Molly
quand on est tête en l’air
Me sentant un peu boulet sur le coup, je lui souhaite une agréable journée avant de m'apprêter à rentrer chez moi. L'homme m'arrête et me parle. Je finis par me retourner et l'écouter. Bénévole dans un hôpital. Il me demande, semble-t-il, de l'aide pour les enfants et les ados. J'hausse les épaules, essayant de trouver quelque chose qui pourrait être dans mes cordes. Je m'humecte les lèvres, déglutie et finis par peut être trouver quelque chose en rapport avec mes connaissances, mes études et mon métier « Vous savez, je suis informaticienne, vendeuse dans un comic-shop et accroc aux jeux vidéos. Je peux peut-être être utile en quoi que se soit. Je côtoie de temps à autres des jeunes, aussi bien des ptits que des ados. Si vous voulez, je peux prendre mon matériel, il me faudrait juste une salle pour installer quelques ordis' et leur faire un ptit' truc assez sympa autour du jeu vidéo. Si certains adorent lire des BD jpeux en prêter aussi » propose je. J'ai plusieurs cordes à mon arc en matières de jeux vidéos, comics et jeux vidéos, donc je peux aisément faire un petit truc assez cool pour en mettre plein la vue et faire rêver le temps d'une journée ces ptits jeunes. J'aime bien discuter avec les gosses, aussi bien les ptits que les autres boutonneux qui sont assez fun. Donc je peux assez facilement connaître leurs envies et ce qu'ils aimeraient. Après tout dépend si mes services peuvent intéresser on sait jamais. Je réfléchis énormément pour tout, mais il se peut aussi qu'on le veuille pas de mon aide. ce que j'adore avec mon pouvoir, c'est que je peux fair halluciner des gens dans le sens où ... bah je vais très voire trop vite pour eux et c'est très drôle.  

good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand on est tête en l'air (nicholas)   Quand on est tête en l'air (nicholas) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on est tête en l'air (nicholas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: passer le temps :: version deux :: Rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: