AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 the other half of me. (aspen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeMer 6 Mai 2015 - 20:35

aspen liv wolstenholme
fire meet gazoline
NOM : wolstenholme, qu'elle porte avec fierté, étendard et hommage déplacé, peut-être, au portrait encore chéri et précautionneusement conservé dans son portefeuille de sa défunte mère. comme un cri silencieux et inavoué à la douleur et l'injustice, bien qu'elle soit acceptée, en dépit de la peine immuable. c'est aussi une image certaine, dans les cercles plus restreints des hunters ; celle d'une famille connue pour son habituelle intransigeance à laquelle aspen fait honneur.PRÉNOMS : aspen, qui ne connaît ni histoire si ce n'est celle du goût de ses parents. et liv, diminutif d'olivia qui elle, fut une des chasseuses les plus réputées au sein de sa famille. comme une empreinte dans son génome, désirée pour que son allégeance jamais ne faillisse, ni ne ploie. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : le vingt-sept décembre, à radcliff, quelques secondes seulement après lorcan. ÂGE : vingt-quatre années qu'elle n'a assurément pas vu passer. elle les décompte comme elle pourrait le faire de choses insignifiantes, elles ne représentent rien. pour aspen l'avenir lui appartient et les vingt-quatre années précédentes, si elles demeurent importantes ne représentent qu'une infime partie de la femme qu'elle deviendra. ORIGINES : américaines. NATIONALITÉ : américaine. STATUT CIVIL : célibataire. elle connut l'attachement, infime, une fois ; le pincement du vent frais sur ses joues rougies. elle connut l'amour mais l'oublia dans la douleur des regards échoués sur l'arrête d'une mâchoire rongée par les larmes, serrée par la fierté. MÉTIER : écrire ici. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle, elle n'en a jamais douté. aspen aime la force et le contour de quelques veines battants sur les fronts d'hommes soucieux ou énervés. TRAITS DE CARACTÈRE : séductrice, joueuse, effrontée, persévérante, possessive, orgueilleuse, peu sûre d'elle, bavarde, déterminée, ambitieuse, vive, fière. AVATAR : holland roden. CRÉDITS : p-h-o-t-o-g-r-a-p-h-i-e-e* (tumblr) + cristalline (bazzart).


PROTECTING THOSE WHO FEAR THEM

nothing left to say
001. il est la face opposée du pile, le roi de pic face à la dame de cœur, le soleil qu'envient les oiseaux quand le loup chante à la lune. c'est un indissociable dont jamais on ne la dissocie, c'est une vérité inéluctable ; lorcan et aspen, aspen et lorcan. ils sont les opposés qui pourtant jamais ne vivent séparés, quand l'un expire l'autre inspire, quand le monde lui sourit son autre se perd. jamais aspen n'imagina un monde sans son jumeau, il est l'équilibre et la gravité quand elle-même ne parvient pas à garder les pieds sur terre, ce qu'elle a de plus cher, la prunelle de ses yeux et probablement de manière plus charnelle l'un des deux ventricules de son cœur. elle ne peut pas vivre sans lui, et quiconque attaque lorcan fait d'une pierre deux coups en la blessant.   002. proche de sa famille, aspen connaît également une relation très forte avec son aînée, calista, dont elle s'est rapprochée plus récemment. elle fait de s'occuper des siens un devoir auquel elle tente de ne jamais faillir, les protège comme s'il s'agissait de son propre sang, et redore le blason familial autant qu'elle le peut, dans une volonté féroce et irrationnelle de défendre l'honneur familial. 003. peu sûre d'elle, si parfois aspen peut paraître particulièrement orgueilleuse et suffisante, il ne s'agit pourtant uniquement que d'une façade derrière laquelle elle se cache, étendard gigantesque sur lequel beaucoup s'arrêtent. jeune femme hésitante et maladroite dans la vie de tous les jours, sa gaucherie épate ceux qui la connaissent assez pour en être témoins. ainsi elle se cache sous l'orgueil et fait de son assurance apparente un rempart aux hypothétiques reproches. 004. persévérante et appliquée lorsqu'elle se met à travailler, aspen peut passer des heures entières penchée au dessus d'un bureau dans le seul but d'obtenir le résultat escompté. acharnée, minutieuse, elle ne supporte que difficilement l'échec et connaît un goût assuré pour le travail. 005. lorsqu'elle est gênée, intimidée ou soucieuse, il n'est pas rare que la jeune femme ne passe une main dans ses cheveux ou se ronge les ongles. 006. très bonne chasseuse, elle a pourtant dès le début de son entraînement développé une aisance certaine pour les armes blanches, pour lesquelles elle voue aujourd'hui un véritable culte. très douée, elle impressionne de sa dextérité et prend un plaisir certain à s'entraîner. 007. aspen possède un mode de vie très sain dorénavant et en est plutôt fière. la jeune femme, en dehors de ses heures de travail, tente de s'entraîner du mieux qu'elle le peut. elle mange équilibré et fait de la pratique sportive une de ses priorités ; seul faux pas journalier peut-être, ses sorties entre amis qui se soldent souvent par une décuve monumentale. 008. fière, la rouquine ne se livre que très difficilement et n'a ainsi que rarement connu de relations sérieuses avec la gente masculine. elle est un mystère et s'évertue à la demeurer dans le but idyllique et peut-être lâche de ne jamais montrer ni faiblesses ni peur. pourtant, une unique fois s'est-elle surprise à s'attacher davantage que de nature, à l'un qui, prédateur l'eut prise pour agneau. elle se débattit, aussi férocement qu'elle le put, sans pour autant qu'elle ne parvienne à se libérer de sentiments déjà créés. aujourd'hui, si elle ne l'admet pas, elle possède encore de forts sentiments pour un homme qu'elle croit insensible et détaché, et se noie donc parfois le temps d'une nuit dans les bras d'autres qui ne demeurent que leurres. 009. passionnée de cinéma, elle passe aussi énormément de temps à regarder de nombreux films divers et variés ; elle se plaît notamment à remarquer tous les détails insoupçonnés mais capitaux, se livre parfois à de nombreuses théories farfelues sur l'interprétation de certains jeux d'acteurs, de la présence de certains accessoires de tournages.   010. curieuse, aspen a toujours rêvé de voyager mais ne se l'est jamais autorisé, incapable de se séparer de son frère plus de quelques jours. elle rêve pourtant d'amazonie, de france, de turquie ou même d'indonésie alors même qu'elle n'est jamais réellement sortie de radcliff.

Comment êtes-vous entré parmi les hunters ?
c'est marqué au fer rouge dans son génome, c'est inscrit sur sa peau diaphane et jusque sur ses lèvres gercées. il n'y a que ce mot qui ose avoir un sens depuis qu'elle en connaît l'existence, puisqu'ainsi fut elle élevée, et ainsi elle devint. taillée dans le devoir familial auquel aucun n'échappa, aspen n'eut qu'à prononcer qu'un seul mot pour rentrer parmi les hunters, qui depuis toujours déjà lui avaient réservé une place. un oui assuré, les yeux bandés par le tissu d'une éducation vouée à l'embrigadement et au devoir familial. aspen est de ceux qui ne connaissent que les chuchotements éternels de parents si proches qu'ils en devinrent omniprésents. elle n'a jamais eu à entrer. elle n'en est jamais sorti. c'est un chemin qu'elle emprunta bien avant d'être conçue, et sur lequel elle ne fit que se retrouver encore et encore, bercée par les contes qu'on lui transmit, comme les vérités absolues d'un monde sous œillères.

Avez-vous déjà effectué votre devoir de chasseur ?
elle le pense. elle n'a jamais failli dans aucune tâche qui lui fut confiée, ne se plaignit pas davantage et effectua minutieusement chaque ordre, avec passion et précision. elle l'a effectué. elle se rappelle du sang sur ses mains et de la sensation terrible que peut être celle d'ôter la vie à un être lui paraissant si semblable à son crépuscule. aspen effectue son devoir telle la bonne mercenaire qu'elle est supposée être, ne pose de questions quand mille se percutent dans son esprit, se tait quand les cris se terrent au fond de sa gorge, elle reste stoïque quand le devoir lui paraît insurmontable et la terrasse plus encore qu'elle ne le laisse paraître. la rouquine obéit, se conforme à ce que l'on attend d'elle, agissant tantôt par passion, tantôt par soumission, tant elle sait que le bruit n'est pas permis parmi eux.

Que pensez-vous de l’émergence du groupe de rebelles nommé Uprising ?
elle les méprise et ne les comprend pas. ce sont des revendications qu'elle ne sait appréhender et auxquelles jamais elle ne fut habituée, ainsi aspen réagit violemment dès lors qu'il s'agit du groupuscule qu'elle qualifie elle-même de terroriste. il n'y a pas d'égalité possible selon elle entre la race humaine et les dégénérés, il n'y a aucune similarité ni même aucune entente envisageable, et les membres d'uprising ne font que courir à leur perte. ce sont des mots qu'elle use et qu'elle se répète, incessamment, comme les continues moralisatrices destinées aux enfants. et elle veut y croire, tellement, tellement que parfois elle se perd dans ses pensées et doute, quelques instants, infimes, éphémères. uprising réveille sa conscience et sa compassion là où jamais elle n'a appris à en avoir.

Que pensez-vous des actions de Thaddeus Lancaster à la tête du Comté ?
thaddeus lancaster est selon aspen, le meilleur représentant d'une cause qu'elle estime juste et qu'elle considère comme la meilleure alternative aux conflits existants dans la ville de radcliff aujourd'hui. elle croit en lui, puisqu'il reflète à la perfection son éducation et toutes les choses en lesquelles elle s'est toujours efforcée de croire. ainsi, naturellement, elle apporte son soutient au maire du mieux qu'elle le peut en s'investissant comme simple citoyenne dans les actions de thaddeus.

spf - manon - dix-sept ans

PAYS : france. DISPONIBILITÉ : 4/7j. VOTRE AVIS SUR TH : il est beau ! COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM : bouche à oreille les enfants. PERSONNAGE : scénario de lorcan. VOYEZ VOUS DES CHOSES A AMÉLIORER ? : aucune. UN DERNIER MOT ? : un petit mot ? doux. (le premier qui m'est passé par la tête, et qui forme donc un jeu de mots pourri, pardonnez moi.  :roll:)

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeMer 6 Mai 2015 - 20:35

we're all stories in the end
just make it a good one
La pluie glissait sur ses cheveux roux, flamboyants même sans soleil aucun, noués en une natte lui arrivant jusqu'aux reins. Un sourire. Et encore elle l'observait en le défiant du regard, malicieuse tandis que quelques gouttes descendaient de son front jusque sur l'arrête de sa mâchoire. « Moi je suis certaine que tu n'y arriveras pas. Vas-y, essaie. Vise d'ici. » Quelques gouttes toujours, quelque pluie qui leur brouillait la vue et rendait le sol plus glissant encore que ce qu'il ne pouvait l'être d'accoutumée. Elle l'observait. Lorcan avait ces airs, appliqués et concentrés qu'il retrouvait lorsqu'il tentait de parvenir à une chose précise, lorsqu'Aspen lui lançait un défi, qu'un enjeu dépendait de sa réussite. Les yeux plissés, la pupille vide, les mains expertes, la mâchoire serrée, les sourcils froncés ; et enfin, lui finit par saisir le couteau qu'elle lui avait prêté, avant de le lancer avec précision vers la cible escompté - un arbre situé à quelques mètres d'eux, pas plus de dix. L'arme se planta sur le côté du grand chêne. Ainsi la rouquine se mit à rigoler, se rapprocha de son frère et esquissa un sourire moqueur, lui donnant un petit coup sur l'épaule pour le taquiner. « Si je fais mieux, tu me paies fastfood en rentrant. - Tu feras forcément mieux. - Je prends ça pour un oui, donc. » Un sourire, encore, toujours, elle lui embrassa la joue et, sans même une demie seconde d'hésitation ni de concentration, Aspen s'empara du second couteau et le lança au milieu même du tronc de l'arbre, affichant un sourire triomphant en observant son indéniable victoire. « J'espère que tu as pris de l'argent sur toi. » Et, embrassant de nouveau Lorcan, elle se dirigea vers l'arbre afin de récupérer les couteaux, emplie d'une adrénaline qui n'était telle que lorsqu'armes blanches se tenaient entre ses doigts encore juvéniles, et aux ongles vernis de rouges. Arrivée près de l'arbre, elle ôta ses armes de la cime, se vantant chaque instant davantage de sa victoire, avant de revenir sur ses pas, retrouvant son aîné et l'assommant de remarques sur la souplesse de son poignet et la précision de sa vision.

Le couchant contrastait la ligne d'horizon, formant un contre-jour éblouissant et prometteur. Flamboyant, Aspen se devait de plisser les yeux lorsque lui avait le malheur de se trouver dans sa direction, dans celle des promesses, oui, promesses de personnes auxquelles elle n'avait jamais pensé. Cela tambourinait, à l'intérieur, comme les échos d'un cœur battant trop vite et trop fort, comme la colère et l'incompréhension qui si violemment s'immisçaient en veines et artères. Elle l'observait, avec minutie, s'intriguait de ses réactions tant elle semblait n'en reconnaître aucune. Ce n'était pas Lorcan. Et l'ébullition incessante de ce sang qui pourtant leur était commun n'était que le rejet de ce qu'il semblait devenir, de ce en quoi il semblait se muter. D'un regard, d'un mot, de ceux que jamais elle n'était en mesure d'entendre ni même d'appréhender il désarçonnait et faisait vaciller le monde qu'elle lui avait accordé en son être, la place, si proche et si sensible qu'elle lui avait promis pour l'éternité tout contre son cœur. C'étaient ces lèvres qui dans un lourd souffle esquissaient l'agacement, ces mains qui, s'agitant, si vite, si brusquement, menaçaient chaque instant davantage de venir rencontre d'autres surfaces dans quelque élan de rage soudaine. C'étaient ces épaules contractés, accordés à une mâchoire l'étant tout autant, c'étaient quelques veines dessinant sur les poings des chemins qu'elle n'avait jamais emprunté. Et d'autres cris. Hurlés à l'oreille d'une sourde à l'acouphène familial, qui comme un murmure, jamais ne s'en était allé. « Tu comprends rien à rien Aspen, écoute moi ! J'ai émis l'hypothèse de quitter les chasseurs, rien n'est fait pour le moment. » Un souffle bruyant, si chaud, si brûlant qu'elle le sentit se glisser sur le dessus de ses lèvres, tremblantes et hésitantes. Elle le regardait, encore et encore, la vue depuis de longues minutes déjà brouillée par quelque iode, et l'horizon, l'horizon des promesses du couchant quand la ligne qu'il avait toujours formé n'était plus que courbée, cassée par quelques mirobolants rayons. Et Lorcan les suivait, simplement dans leur éclat, dans l'intensité d'un instant que d'autres vérités inéluctables lui avaient été enseignées tant d'années durant. « Et pourquoi ? Pourquoi tu veux partir ? » Sans cris, d'une voix, de celles qu'elle pouvait avoir eu autrefois, douces et brisées par bien d'autres maux. C'était le soleil qu'il choisissait. Et Aspen, elle, n'était qu'ombre face à lui. L'ombre de parents que peut-être lui ne comprenait pas vraiment, qu'il répudiait et reniait pour quelques raisons qu'elle ne parvenait à comprendre ni même deviner dans ses mots. C'était le début du départ quand elle s'était imaginée, toujours, l'avoir à ses côtés, et toujours acquiescer comme ils l'avaient toujours fait, ensemble. « Tu t'imagines réellement pouvoir ôter la vie d'un être vivant t'étant semblable sans ne ressentir aucun scrupule ? » Elle le toisa, en silence de longues secondes. Lui qui avait le soleil dans son dos se voyait devenir toile d'un artiste bien éphémère ; quelques rayons encore venaient dévorer sa nuque et sa clavicule toutes deux plus détendues que quelques minutes auparavant. Et pourtant quand Lorcan s'apaisait finalement, elle revenait à la charge, impitoyable et intransigeante. « Comme nous ? M'étant semblable ? Mais Lorcan tu te fous de moi ?! Ils sont tous juste bons à mettre la ville à feu et à sang, à tuer et détruire, sous prétexte que c'est incontrôlable ! Réveille-toi ! » Aspen marqua une pause, glissa ses mains dans ses cheveux et poussa un long soupir en détournant le regard. Elle ne pouvait entendre cela. Ainsi de nouveau elle retrouva ses yeux, en dépit du brouillard de larmes, en dépit de tout ce qui pouvait un instant la déstabiliser, et le regarda avec aplomb, ajoutant, sans aucun tremblement dans la voix.  « Casse toi de chez moi Lorcan. Et reviens uniquement quand tu auras sérieusement réfléchi à ce que tu viens de me dire. »


☾ ☾ ☾ ☾ ☾


« Je sais même pas ce que tu fous là, Noeh, t'as rien à faire ici, t'as jamais été assez doué. » Triomphante, elle le toisa de longs instants. Les flammes de la cheminée familiale dansaient sur son visage tiré par l'amusement, dessinaient mille et unes merveilles sur quelques expressions qu'elle se plaisait à déchiffrer tandis que, appuyée contre l'un des murs, immobile, Aspen l'observait avec patience. Ses pas se faisaient lents et précis, il possédait, dans sa démarche les allures félines délicates qui, menaçantes parfois lui était adressées quand, mesquin il relevait ses yeux verts d'eau vers elle et les plantait dans ses prunelles joueuses. Encore, elle esquissa un sourire, croisant les bras sur sa poitrine et attendant une réaction quelconque, qui ne tarda pas à venir. « À vrai dire je me pose la même question. » Moquerie ouverte, il s'approcha d'elle, ne la quittant pas, jamais du regard. C'était déjà ces frissons réprimés qui se glissaient sur ses avant bras, désarçonnée, tandis que, fière Aspen tentait de ne rien laisser paraître, adoptant une moue dédaigneuse, sans lui répondre pour autant. Encore, Callahan franchit quelques mètres, se retrouvant face à elle, proche, trop proche. Indifférence apparente, et jeu auquel elle se prit comme elle le faisait toujours, elle non plus, ne détourna jamais le regard. C'était un défi qu'eux se lançaient à eux-même dans les quêtes éternelles de domination et d'orgueil ; ici elle était soumise à ses mots quand quelques minutes auparavant il était celui faisant preuve d'une patience inébranlable. Et déjà, elle pouvait sentir son souffle venir effleurer ses lèvres closes, et déjà, elle pouvait sentir quelques effluves émaner de son cou. Un léger sourire. Puis elle se ressaisit, redevint de marbre quand coeur hurlait à la chaleur, et doigts rêvaient son visage, silencieuse. « Je m'en fous, d'être ici figure-toi. Contrairement à toi je ne lèche pas les bottes de papa. - Je ne lèche pas les bottes de mon père. » Répondit-elle, ni une, ni deux, et perdit-elle à ce jeu de faux-semblants quand lui touchait juste un unique point sensible. Amusé, encore, Noeh se rapprocha davantage, se trouvant dorénavant à quelques maigres, si maigres centimètres. Et c'étaient ces prunelles qui se retrouvaient irrémédiablement, ces gestes, si lents, quand il plaqua ses deux mains de chaque côté de son visage, contre le mur, ces souffles qui toujours mourraient au creux de ses lèvres, et ce sourire triomphant et mutin qu'il arborait, inébranlable. Quelques instants. Quelques secondes ou peut-être quelques peaux brûlantes prirent le dessus sur tout ce qu'Aspen tentait de mettre en oeuvre face à lui, quelques secondes durant lesquelles elle se perdit dans les méandres d'un visage durci par les jeux que toujours ils s'étaient infligés, quelques infimes instants ou son souffle fut court et peu maîtrisé. Et puis un sourire, défiant, insolent qu'elle lui adressa quand finalement elle reprit ses esprit. Brusquement, elle passa sous son bras gauche, s'empara de ce dernier et le coinça dans son dos de façon à l'immobiliser, le plaquant contre le mur contre lequel elle était auparavant adossée. « Je ne cherche pas à faire plaisir à mon père, Noeh. Je n'ai rien à prouver à qui que ce soit, et certainement pas à toi. Et, dans tous les cas, cette assiduité que tu dépeins me permet bien des choses. » Narquoise et triomphante. Il aurait pu, de par sa force, se libérer de son emprise tandis qu'elle lui murmurait ces douces paroles au creux de l'oreille, pourtant ne le fit pas. C'était sa poitrine contre son dos. Le menton au dessus de son épaule. Et ce souffle, redevenu si court et incontrôlable, mourant dans le creux de son cou. Un battement de cœur effréné. Et déjà, elle le libérait de son emprise, lui se retournant brusquement, s'emparant du visage d'Aspen pour finalement venir retrouver ses lèvres. Glissant ses doigts frêles et tremblants autour de son cou avec force, elle, l'attira davantage encore contre elle. Ils étaient peaux brûlantes se croisant, lancinantes lorsque l'un venait à effleurer l'autre, si délectables simultanément qu'il paraissait en cet instant impossible de parvenir à s'échapper de l'étreinte. Avare, elle huma ses parfums inlassablement alors même qu'elle les avait perçu des mois durant sans pourtant jamais ne pouvoir les respirer. Ils étaient les courses effrénés des passions incendiaires, et dans la nuit, si l'un allumait l'étincelle, éphémère et insignifiante, ou source d'un brasier intense, elle demeurait toujours et pourtant, l'unique source de lumière, et peut-être aussi l'unique vérité.

C'était un cri que l'on entendait jusqu'à l'autre bout de la nuit, de ces hurlements de coeur qui s'échouaient à l'aube quand aux trois heures du matin à Radcliff, elle, courait jusque sa voiture, les larmes encore barrant son visage.


Dernière édition par Aspen Wolstenholme* le Dim 10 Mai 2015 - 0:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lorcan Wolstenholme

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 7339
SUR TH DEPUIS : 25/04/2014
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeMer 6 Mai 2015 - 20:42

MA MOITIEEEEE the other half of me. (aspen) 3753776951 the other half of me. (aspen) 1734149047 the other half of me. (aspen) 2558279357 the other half of me. (aspen) 422354165
Bienvenue officiellement (et sous le bon compte the other half of me. (aspen) 3991503307 ), et merci encore une fois de tenter ma jumelle, j'ai tellement besoin d'elle the other half of me. (aspen) 2346529578 the other half of me. (aspen) 1838896285
Le début de ta fiche est très bien écrit et le personnage est parfaitement cerné pour l'instant, je n'ai qu'une hâte : lire la suite ! the other half of me. (aspen) 2947079949
Bon courage pour la compétition sinon the other half of me. (aspen) 3013803170 si tu as besoin de quoi que ce soit, tu connais le chemin de ma boîte à mp !

_________________

you matter to me

All of this time I've been keeping my mind on the running away And for the first time I think I'd consider the stay. Because you matter to me, Simple and plain and not much to ask from somebody, You matter to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeMer 6 Mai 2015 - 20:44

ouuuuuuuh la aspen numéro deux. the other half of me. (aspen) 222075304 mon dieu, de ce que tu nous as donné à lire, je suis une fan finie de ta plume. j'ai vraiment hâte d'en lire plus. the other half of me. (aspen) 243543726 the other half of me. (aspen) 243543726 the other half of me. (aspen) 2497508888

bienvenue dans les parages, en tout cas. bon courage pour ton histoire. I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Salomé Callahan

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 4161
SUR TH DEPUIS : 29/04/2014
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeMer 6 Mai 2015 - 21:08

Une Manon comme moiiii the other half of me. (aspen) 292007208 the other half of me. (aspen) 937015410 the other half of me. (aspen) 1838896285
Et une Aspen the other half of me. (aspen) 2947079949 the other half of me. (aspen) 1734149047 the other half of me. (aspen) 1734149047 the other half of me. (aspen) 1734149047
BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUE the other half of me. (aspen) 2947079949 the other half of me. (aspen) 2947079949 the other half of me. (aspen) 2947079949

_________________
help me remember: not everything in life is a battle. ✻✻ i don’t need to carry a knife everywhere i go. help me learn: how to shed my armor without shedding tears. how to open up my arms without raising my fists. help me understand: i can be vulnerable, and still be strong. i can be made of steel, and still be soft. help me realize: if life is a battle, i don’t have to fight it alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeMer 6 Mai 2015 - 21:59

Bienvenuuuuuuue the other half of me. (aspen) 243543726

Je suis fan aussi de ce que tu as déjà écrit ! Bon courage pour la suite de ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lynch

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 15132
SUR TH DEPUIS : 26/04/2015
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeMer 6 Mai 2015 - 22:48

holland the other half of me. (aspen) 292007208 le scénario the other half of me. (aspen) 3753776951 bienvenuuuue the other half of me. (aspen) 2528048821
bonne chance pour ta fiche the other half of me. (aspen) 1030106593 the other half of me. (aspen) 1134108285

_________________


 YOU OPENED UP MY HEART IN A WAY  
I DIDN'T EVEN KNOW WAS POSSIBLE
she's got a heart so pure, i bet she has flowers growing between her ribs, and gold running through her veins. i bet her lips tate like the sun's warmth, and her hands feel like home. she's a god in human for, but i've got a corrupted soul.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeMer 6 Mai 2015 - 23:43

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Seth Koraha

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 4656
SUR TH DEPUIS : 01/11/2014
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeMer 6 Mai 2015 - 23:51

Bienvenue ici très chère I love you

_________________


Phantom figures free forever
"last ride of the day" ~ once upon a night we'll wake to the carnival of life the beauty of this ride ahead such an incredible high it's hard to light a candle, easy to curse the dark instead this moment the dawn of humanity the last ride of the day. (nightwish) ©️endlesslove.

We are the dream team:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noeh Callahan

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 2577
SUR TH DEPUIS : 15/03/2015
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeJeu 7 Mai 2015 - 0:26

Bienvenue officiellement ici. the other half of me. (aspen) 243543726
J'aime tellement ce que tu as écrit, ta plume est si jolie. the other half of me. (aspen) 1838896285
j'ai tellement hâte d'en lire plus, puis VIVENOEHETASPEN the other half of me. (aspen) 222075304 the other half of me. (aspen) 2976688543 the other half of me. (aspen) 3865114578
the other half of me. (aspen) 921491218 the other half of me. (aspen) 3753776951

_________________
I never had to walk like this before I never had to hide away I don't really want to talk like this no more I will walk until the night turns to day - and you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeJeu 7 Mai 2015 - 12:54

Holland the other half of me. (aspen) 2497508888 Super choix de scénario et bienvenue sur le forum I love you the other half of me. (aspen) 2976688543 the other half of me. (aspen) 4178655748
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeJeu 7 Mai 2015 - 14:56

Holland Roden. the other half of me. (aspen) 921491218
Bienvenuuuue, super choix de scénario. the other half of me. (aspen) 2765873474
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeJeu 7 Mai 2015 - 15:26

Excellent choix de scénario the other half of me. (aspen) 2636227509 bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeJeu 7 Mai 2015 - 20:48

super scénario il m'avait tentée aussi ! bienvenue ! the other half of me. (aspen) 457556871
Revenir en haut Aller en bas
Beatrix Lecter

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 819
SUR TH DEPUIS : 10/05/2014
MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitimeJeu 7 Mai 2015 - 21:45

ohlala, quel choix de scénario, la belle aspen the other half of me. (aspen) 475114356the other half of me. (aspen) 2558279357 puis je suis décidément amoureuse de ta plume, ce que tu as écris est vraiment sympa the other half of me. (aspen) 921491218 je viendrais réclamer un lien si tu es validée, avec mon petit ren, membre officieux des wolstenholme the other half of me. (aspen) 3107078471the other half of me. (aspen) 3753776951 bienvenue parmi nous dans tous les cas I love you

_________________
I can't control their fear.
Only my own. / ❀

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: the other half of me. (aspen)   the other half of me. (aspen) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

the other half of me. (aspen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: gestion du personnage :: the city never sleeps at night :: access denied-
Sauter vers: